L'Imprimerie comme moteur de la RENAISSANCE (1)

la ville de lyonle voyagele costumela litteratureles fetesl'amourla musiquel'imprimerieles tavernesl'argentla guerrel'universitela medecinele siecle

L'IMPRIMERIE AU XVIè SIECLE

deco
musique !
LE SUTRA DU DIAMANT
e plus vieux livre au monde dont on ait encore un exemplaire ne provient pas des presses de Johannes GENFLEISCH, dit GUTENBERG (parfois écrit Gutemberg à la manière française), au 15ème siècle. Il s'agit d'un livre religieux chinois du 9ème siècle intitulé "le Sutra du Diamant". C'est un rouleau long de 5 mètres composé de 7 feuilles de papier. Retrouvé en 1907 par Aurel STEIN dans des grottes en Asie Centrale, il a été réalisé selon un procédé fameux à l'époque qu'on appelle la XYLOGRAPHIE

LA XYLOGRAPHIE

a technique xylographique consiste à appliquer et frotter une feuille de papier sur une planche en bois composée de caractères mobiles préalablement encrés. Le caractère mobile en bois apparaît dès le 12ème siècle en Chine. Soit bien après l'invention du papier, qui date du 2ème siècle. Des améliorations apparurent au fur et à mesure : les premiers caractères en terre cuite datent de 1041, ceux en métal de 1234. On notera que cette technique xylographique est une sorte de prolongement de la technique d'impression des sceaux, qu'ils se portent en bague au doigt ou sur un poinçon prévu à cet effet. L'encre était fabriquée à partir de colle de poisson, de corne et de suie de pin.

LA PRESSE GUTENBERG

UTENBERG n'a sans doute pas pu avoir les connaissances de ses prédécesseurs chinois. Orfèvre de formation, il reprend des techniques déjà existantes depuis des siècles, mais il en fait une synthèse géniale.
C'est ainsi qu'il utilise un alliage métallique à base de plomb et d'étain pour fondre ses caractères mobiles, adapte l'antique pressoir à vin ou à olive pour presser le papier, et trouve une encre à base d'huile de lin, plus convenable pour l'impression.
Se battant tel Bernard Palissy contre l'adversité et les ennuis financiers, il arrive à force de courage à mettre au point une presse complète qui ne connaîtra que deux améliorations en 400 ans. Pourtant il semble qu'il ait eu au même moment des concurrents inventeurs en Hollande et à Prague.
Au seizième siècle on trouve des presses dans toutes les grandes villes. De même qu'il existe des chaires transportables pour effectuer des sermons, on trouve des presses mobiles, qu'on peut déplacer de ville en ville afin d'imprimer à la demande.

QUE FAIT LA POLICE
a grande innovation de GUTENBERG, c'est à sa formation d'orfèvre qu'on la doit. A STRASBOURG en 1458 il expérimente en secret et invente le moyen de fabriquer des moules de lettres afin de les fondre. Ces jeux de lettres s'appellent une FONTE. Disposées au sein d'un cadre en bois, elles forment des mots et les lignes du texte. Elles sont réutilisables et interchangeables. Chaque page est ainsi composée à la main, en utilisant les différents caractères dont on dispose. Ces caractères sont rangés dans une CASSE. En haut de la CASSE se trouvent les lettres majuscules, en bas, les minuscules, dites les "BAS DE CASSE" . Une POLICE de caractère est l'ensemble cohérent des signes et lettres dessinés, conçus et réalisés selon un certain STYLE.

PREMIERS LIVRES EUROPEENS
est, on s'en doute déjà, une BIBLE. GUTENBERG en fabrique une à deux cent exemplaires. Cette rareté n' est pas aussitôt vendue et épuisée, loin de là, et GUTENBERG, presque ruiné, doit les céder avec ses machines à son banquier qui en profite aussitôt pour se lancer dans cette "nouvelle économie".

UNE "NOUVELLE ECONOMIE"
imprimerie se développe aussitôt. En 1501 on dénombre plus de 1000 imprimeries artisanales dans toute l'Europe. Ces imprimeurs avaient produit 35.000 titres et 200 millions de copies. Mais cette nouvelle économie peine pourtant à trouver ses marques et son mode de fonctionnement. Si la demande de livre provenant des classes nobles et bourgeoises existe bel et bien, les structures de distribution font cruellement défaut. Ce sont principalement les FOIRES qui vont servir de lieu de rassemblement des imprimeurs et de leurs clients.C'est là que les livres vont s'échanger, s'exporter. C'est la raison pour laquelle le GARGANTUA est présenté pour la première fois à la FOIRE de LYON le 3 Novembre 1532. Une autre grande foire européenne du Livre voit le jour à FRANCFORT. Elle existe toujours.





(Publicité)
page precedentepage suivante
MONTAIGNE ET LA RENAISSANCE I LYON RENAISSANCE I ACTUALITES RENAISSANCE
I MULTIMEDIA RENAISSANCE I
Mentions Légales I Devenir Sponsor ? I Publicite I I Générique
Droits de reproduction et de diffusion reservés
© Renaissance-France.Org